Luc-Henri Fage

photos, films, livres, expéditions…

L'île aux glaciers de marbre

 

TELERAMA 18 novembre 2015

T L’Ile aux glaciers de marbre

Documentaire de Luc-Henri Fage (France, 2015). 52 mn. Inédit.

 

« Le monde souterrain ne sera jamais investi par d'autres moyens que l'investigation directe d'un homme qui entre sous terre, en ressort et en raconte quelque chose », s'enthousiasme un spéléologue. Mais des endroits inexplorés, il n'y en a plus beaucoup... L'ile Diego de Almagro, au cœur de la Patagonie chilienne, en fait partie, car son climat a protégé ses glaciers, grottes et crevasses des scientifiques...

L'isolement, les tempêtes et le froid ne suffisent pas à décourager le Centre Terre (un collectif international de spéléologues et de scientifiques spécialisés dans les expéditions périlleuses). Ils sont une trentaine à être partis camper sur cette ile inhospitalière pendant deux mois. À la prouesse de se rendre sur les lieux, le réalisateur Luc-Henri Fage ajoute celle d'en rapporter un film, inévitablement bancal et accidenté.

Les meilleures images ne sont pas les plus belles mais les plus impressionnantes: celles des caméras fixées aux casques des spéléologues; Le montage trop pressé et le découpage maladroit donnent au documentaire une allure un peu décousue, mais dans ces conditions, l'imperfection formelle semblait inévitable. Le travail de ces explorateurs qui tracent des cartes, datent la pierre et identifient le chemin des rivières souterraines vaut tout de même le coup d'œil.

Michel Bezbakh

 

Fiche technique

 

Un film écrit et réalisé par
Luc-Henri Fage

 

52 minutes, format HDCam

 

Images : Luc-Henri Fage

 

Montage : Tristan Soudarin

et Luc-Henri Fage

 

Narration : Mathieu Barbier

 

Musiques : Michel Pascal

 

Produit par Jean-Pierre Bailly

 

Avec la participation d’Ushuaïa TV

 

 

FLYER DU DVD

 

 

 • Prix de la meilleure aventure, festival du film de montagne d'Ushuaia (Argentine), 2017

• Prix du Meilleur film d’Expédition, festival Cuentamontes-Movie de films de montagne, Alicante, Espagne, 2016

• Finaliste Festival de Banff Canada, 2016, Mountainfilm Graz, Autriche…

 

Imaginez une île déserte, perdue dans les confins de la Patagonie chilienne, par 52 degrés de latitude sud... Une île battue par les vents furieux, noyée sous des pluies diluviennes... Pour s'intéresser à ce cailloux posé face au Pacifique, il faut être naufragé, fou... ou spéléologue. Car depuis 1995 déjà Centre Terre y a observé la présence de formations calcaire. Et qui dit calcaire, dit grottes, gouffres, rivières souterraines...

Le mot du réalisateur

 

Perdue aux confins de l’archipel de Patagonie chilienne, par 52° de latitude sud, il est une île posée en sentinelle face aux tempêtes perpétuelles du Pacifique. Une île inhabitée comme les deux mille autres de l’archipel ? Pas tout à fait. Car, comme sur sa grande sœur Madre de Dios, on y trouve du calcaire. Et qui dit calcaire, dit possibilité de grottes, de gouffre et de rivières souterraines. Mieux encore, les massifs calcaires sont sculptés par les 10 mètres de précipitations annuelles, créant des phénomènes de corrosion uniques au monde qui évoquent des glaciers… de marbre.

 

Pour les spéléologues et les scientifiques de Centre Terre, qui depuis 1997 explorent Madre de Dios, ces paysages exceptionnels sont dignes de figurer au patrimoine mondial de l’humanité. En 2014, Centre Terre organise sa huitième expédition, sous la direction de Bernard Tourte.  Les enjeux sont de taille, à commencer par la fabrication d’une cabane de 40 m2 qui sera le centre névralgique d'un camp de base où vont vivre en permanence 20 équipiers durant deux mois.

 

Bravant les tempêtes, ils explorent l’île, en canots pneumatiques et à pied, descendent au fond de gouffres balayés par les crues, plongent les résurgences, découvrent des sites archéologiques. Les difficultés sont permanentes, et les risques aussi, comme en témoigne un accident qui va mobiliser toute l'équipe durant 3 jours.

Mais les découvertes sont à l'unisson. Dans des paysages somptueux, austères et d'une beauté sauvage, les hommes et les femmes vont de surprise en émerveillement. Une grande aventure scientifique et humaine, racontée de l'intérieur par un membre de l'expédition...

 

 

Luc-Henri Fage

© Luc-Henri Fage, 2017 - Reproduction interdite